Bonjour,
Voici venue une petite mise à jour de mon petit projet, de micro ESB, permettant d'orchestrer la récupération de données et leur publication, le tout en exploitant vos propres services internet (comme Twitter pour n'en citer qu'un). Juste histoire d'être maître de vos données sans devoir donner vos autorisations d'accès à n'importe qui.
(un rappel complet dispo à partir d'un talk @ django Paris)

Au programme des réjouissances :

  1. **Nouveautés Fonctionnelles** - Il est à présent possible de **produire des flux RSS** à partir de données, récupérées par un autre service qu'on se sera installé. [![Services Installés](/static/2015/08/service_installe.png)](/static/2015/08/service_installe.png) Par exemple à partir du service twitter. Classiquement on fait un trigger publiant sur twitter, tout ce qui provient d'un site par exemple, europe-echecs, pour suivre l'actu échiquéenne. À présent on peut faire l'inverse. Suivre un hashtag \#chess, par exemple, et tout ce qui sera publié sur ce sujet, finira par être généré dans un flux RSS par TriggerHappy. J'adresse un petit coucou aux amis esseulés de **[yahoo pipes](https://pipes.yahoo.com/pipes/)** pour qui j'ai fait ceci, avec un appel du pied de sam&max ;-)

    - **Intégration d'un nouveau service** : **[Trello](http://coreight.com/content/utiliser-trello-comme-un-pro)**. Ce service permet de gérer des projets en créant des tableaux de bord et pour chaque tableau de bord des listes de cartes. Cartes de "trucs" à faire pour organiser son projet. Pour la petite histoire, lors de mes tests, j'ai suivi le hashtag \#django en créant un trigger qui devait publier dans Trello, mais comme mon code ne marchait mais immédiatement, le trigger a accumulé plus de 200 tweets qui sont arrivés dans un tableau de bord dédié et je pouvais voir en live dans trello arrivés les tweets un par un :-). Ce qui ajoute un jouet de plus au trousseau de clés : Twitter, Evernote, RSS, Readability, Pocket, Trello - **Un moteur de recherche** (basé sur haystack & elasticsearch). Ça n'est pas forcément du luxe quand on fini par avoir un grand nombre de triggers, des questions existentielles surgissent "j'avais pourtant bien créé un trigger qui parlait de recettes de cuisine Bretonne" ;-) - Une fonction "**vacances**" qui désactive tous les triggers, pour se mettre au vert pour de bon pendant ses vacances ! Ensuite quand vous revenez de vacantes vous désactivez le mode "vacances" ce qui réactivera que les triggers actifs avant le départ.
  2. **Améliorations Techniques** - Plus de python 2 nulle part. Ce qui m'a "forcé" à trouver des solutions d'authentification différentes de la librairie oauth2 pour les services tels readability et Evernote. Un mal pour un bien ! [requests oauthlib](https://requests-oauthlib.readthedocs.org/en/latest/) est la solution comme chacun s'en doutera :-) - Django 1.8.x (naturellement) - Réorganisation des modules par services dans une seule application Plutôt que d'avoir un dépôt par module, j'ai fini par tout regrouper dans le dépôt trigger-happy. Actuellement c'est pratique pour releaser et pour les tests unitaires, mais mon petit doigt me dit qu'à un moment je m'en mordrai les doigts. - Gestion d'une limite du nombre de publications à destination d'un service. Exemple : je publie sur twitter plus de 30 sites que je suis. À un moment donné les news de chacun d'eux affluent tellement, que je publie trop vite des news sur twitter, ce qui a pour effet de bord, de "pourrir" la timeline de mes amis followers, qui au lieu d'avoir une timeline hétérogène finisse par me haïr de publier plus vite que Lucky Luke. À présent "ça", c'est fini. On défini une limite et quand elle est atteinte on publie le reste plus tard, tranquille pépère.
  3. **Performances** - je suis un éternel insatisfait de ce que je produis, même quand je fini un truc je me dis que je peux largement encore mieux faire. Dans cette optique donc, j'ai articulé le code en le basant sur le "[framework cache](https://docs.djangoproject.com/en/1.8/topics/cache/)" de django qui permet d'utiliser le backend de son choix. Ainsi, toute récupération de données des services est déposé dans le cache. Puis au moment de publier les données, TriggerHappy va le chercher dans le cache. Avant cela, tout était synchrone. [A présent](/post/2015/06/19/supervisor-celery-django-orchestration/)[Celery](http://celery.readthedocs.org/) orchestre ces récupérations de données et leurs publications.
  4. **[Documentation](http://trigger-happy.readthedocs.org/)** - mise à jour en long en large et en travers. N'hésitez pas un instant à la parcourir - Pour mettre à jour depuis la version précédente [tout est ici, une migration qui m'a pris du temps à finaliser](http://trigger-happy.readthedocs.org/en/latest/migration.html)

Et demain ? de nouveaux services sont prévus, et quelques idées :)

J'en ai aussi profité pour réorganiser les tickets/labels/milestones sur github, histoire de facilement trouver ce qu'on cherche, afin de faciliter les contributions.

Merci !
merci à quelques intéressés, à quelques curieux et enfin aux contributeurs qui s'essayent sur la pointe des pieds ;)

liens :


Comments

comments powered by Disqus